Date(s) de diffusion(s) :
23 janvier 2010
Télécharger l'émission :
Provenance :Fichier téléchargé sur le site de France Inter
Les Tupamaros (2/2)
Prendre aux riches pour donner aux pauvres ! C'était l'un des objectifs poursuivi par ces curieux Robins des Bois qu'étaient les Tupamaros uruguayens des années 60 et 70. Une guérilla parfaitement originale en Amérique du Sud et qui a d'ailleurs commencé par ridiculiser le pouvoir en place à Montevideo en mettant les rieurs de son côté... Actions spectaculaires, imaginatives et généralement pacifiques, pendant les premières années de leur existence, les Tupamaros ont multiplié les initiatives contre un gouvernement conservateur sclérosé et corrompu par les puissances d'argent... Mais, nous a dit Monsieur X la semaine passée, ça ne pouvait pas durer. La spirale de la violence a fini par l'emporter. Et d'abord parce que, très rapidement, les forces de police vont utiliser les pires méthodes contre ces guérilleros... A commencer par l'emploi systématique de la torture. Une répression qui va être puissamment aidée par les Etats-Unis, obsédés par la contagion castriste sur le continent.

C'est ainsi que sous couvert de l'Agence pour le développement international, en 1969, un expert en interrogatoire, Dan Mitrione, est envoyé en Uruguay où il met immédiatement ses talents de tortionnaire au ser-vice de la police. Mais les Tupamaros l'enlèvent. Et, en échange de sa vie, demandent la libération d'un certain nombre de prisonniers... Cependant, sous la pression de Washington, le gouvernement uruguayen ne cède pas... Mitrione, sacrifié, est abattu par ses geôliers. Immédiatement une violente campagne anti-Tupamaros se développe... Le prétendu fonctionnaire humanitaire Mitrione devient un héros. Et c'est maintenant l'armée uruguayenne qui va traquer les guérilleros avec de gros moyens et une férocité inouïe...

Retour donc sur l'histoire de cette guérilla pas comme les autres dont l'un des premiers militants historiques, José Mujica, vient d'être élu à la présidence uruguayenne après avoir passé de longues années en prison et avoir connu lui aussi la torture. Une revanche unique sur un continent trop longtemps gangrené par la violence !

Discographie :
Daniel Viglietti : Cancion del hombre nuevo album : El Che vive Last Call Records (1997)
Tim Souster : Body and Soul album : Scream and scream again De Wolfe Music